Logo du site

Article publié le 10 juillet 2013.

Sortir la DGCCRF de la REATE !

Pour la CGT, il ne saurait être question de se positionner sur le rapport REBIERE-WEISS qui ne répond pas à nos revendications. Il ne satisfait pas à la première d’entres elles : SORTIR LA DGCCRF DE LA REATE.

S’agissant des différents scénarii d’organisation, la CGT rejette clairement le 3ème qui aboutit à faire des départements des secteurs et qui se calque sur l’organisation « Travail » en pleine déliquescence.

Quant aux scénarii 1 et 2, ils reprennent des hypothèses de travail qui pourraient à première vue se rapprocher des propositions du mémorandum CGT mais avec des contenus différents, voire incompatibles.

Il s’agit notamment :

- de l’absence de réponse à la question de l’encadrement « métier » restructuré ;

- d’un retour de la concurrence en département sans en esquisser les moyens ;

- de la mise en place d’éléments structurants tel que de nouvelles appellations « consommation et alimentation » aussi consternantes que les précédentes puisque sans dimension économique ;

- de la poursuite d’une tendance à la gestion interministérielle des personnels.

Nous n’adhérons donc à aucun des scénarii dans leur état actuel. Nous considérons que ce rapport n’est qu’un rapport et que d’autres sont attendus a priori porteurs d’autres pistes.

D’ores et déjà, nous demandons l’ouverture de négociations dans lesquelles nous porterons un projet alternatif comportant notamment les éléments suivants.

L’impératif de recréation d’encadrements « maison » pourvus de tous les attributs du commandement et de la représentation est une garantie de sortie effective de la Réate avec :

- la réaffirmation du département comme échelon d’exercice de l’ensemble des missions,

- la réaffirmation d’un ancrage économique des missions et

- l’abondement en personnel suffisant pour donner corps à l’ensemble des exigences.

Il serait notamment inadmissible que, faute de moyens, la DGCCRF ne puisse pas s’inscrire dans les nouveaux champs ouverts notamment par la Loi DUFLOT qui relèvent de la consommation et de la loyauté.

La CGT appelle les agents à rester mobilisés pour porter ces exigences.

- Télécharger le rapport REBIERE-WEISS : Stratégie d’organisation à 5 ans de l’administration territoriale de l’Etat

Retour en haut