Logo du site

Article publié le 6 septembre 2012.

Services territoriaux de l’Etat : stop à la casse !

"Acteurs publics" vient de rendre public le compte rendu d’une réunion interministérielle du 27 juillet 2012 sous la présidence du Premier ministre qui décide du lancement de 2 expérimentations en Midi Pyrénées et dans une autre région. Ces expérimentations portent sur la mutualisation des fonctions support et le regroupement des emplois des DDI et de la préfecture dans un seul programme budgétaire.

Sur fond d’hémorragie continue d’emplois et de missions, le projet est donc d’intégrer in fine tous les personnels au sein du ministère de l’Intérieur.
La CGT dénonce la méthode utilisée à quelques jours du sommet social des 10 et 11 juillet qui se voulait l’amorce d’un nouveau dialogue social.
Sur le fond, la CGT demande l’arrêt des 2 expérimentations.

Elle demande un bilan de la REATE et de la RGPP.

La CGT réaffirme son opposition aux suppressions d’emplois, et de missions : ATESAT, ADS, sécurité routière, contrôle des abattoirs, etc...
La mise en œuvre des missions publiques demande le maintien de services de proximité dans les régions et départements en lien avec les directions régionales ministérielles et les administrations centrales.

La CGT profitera de la réunion du 11 septembre avec le Secrétaire Général du Gouvernement et de la tenue du Comité Technique des DDI du 4 octobre pour exiger un changement de cap attendu par les personnels et les usagers en matière de RGPP et de REATE.

Retour en haut