Logo du site

Article publié le 22 mars 2013.

INDECOSA CGT : Consommateurs et personnels de la DGCCRF : Ensemble dans l’action pour une véritable police économique !

Depuis la mise en place en 2009 de la RGPP (révision générale des politiques publiques), la DGCCRF a vu ses effectifs diminuer de près de 20 % (de 3560 on est passé à 3000).

Cette baisse du nombre d’agents s’est accompagnée d’une réforme radicale des structures administratives. Cette réforme a de plus entraîné une chute des contrôles dans les entreprises et par conséquent une chute des dispositifs de sanctions afin de favoriser une politique « de concurrence libre et non faussée ».

Cette véritable hécatombe dans les effectifs des agents en charge de la police économique devait, tôt ou tard, nous conduire à la crise que nous vivons actuellement avec le scandale de la viande de cheval dans les plats préparés.
Les consommateurs ont réagi vivement en se détournant des produits concernés ce qui a entrainé une baisse de 30 % du chiffre d’affaires dans la filière agroalimentaire. Cette perte de confiance a pour conséquence une dégradation de l’activité économique du secteur.

Les réponses du gouvernement ne sont pas satisfaisantes puisqu’il s’en remet une nouvelle fois à la bienveillance des entreprises à travers les « autocontrôles ».
La réponse la plus appropriée ou la plus adéquate serait de donner les moyens de contrôle suffisants pour assurer les missions régaliennes de l’Etat (protection économique et sanitaire des consommateurs).

C’est dans cet esprit que l’association de consommateurs INDECOSA-CGT apporte son soutien au mouvement de mobilisation des personnels de la DGCCRF le 21 mars et 6 avril 2013.

Retour en haut