Logo du site

Article publié le 11 décembre 2013.

Discours de B. HAMON prononcé le lundi 9 décembre à l’occasion de l’examen en 2ème lecture du projet de loi Consommation

Le Snaccrf CGT s’étonne du discours de B. HAMON prononcé lundi 9 décembre devant l’Assemblée Nationale dans le cadre de l’examen en 2ème lecture du projet de loi Consommation dans lequel il rend « hommage » aux 3.000 agents de la DGCCRF.

Il insiste sur le rôle de « Police de l’ordre public économique » de cette administration et déplore les suppressions d’emplois massives et les réorganisations brutales voulues par l’ancien gouvernement.

Cependant cette compassion affichée du Ministre à l’égard de ses agents ne se retrouve pas dans le projet de plan d’action présenté par la Mission « Homobono/De Jekhowsky » et dans l’aumône qu’il a bien voulue octroyer à notre administration : + 15 ETP supposés compenser la saignée des 10 dernières années dans les effectifs.

Le Snaccrf CGT réitère ses exigences concernant l’évolution significative du projet de plan d’action pour :

- sortir la CCRF de la Réate en rétablissant une chaine de commandement, du niveau national jusqu’aux niveaux déconcentrés ;

- garantir, en procédant aux investissements nécessaires, la pérennité et le développement du réseau de laboratoires ;

- créer les emplois nécessaires à l’exercice plein et entier des missions de la DGCCRF ;

- engager un processus de discussion afin d’améliorer significativement les droits et garanties collectives des agents.

La CGT ne peut se contenter de paroles, elle exige des actes

La CGT réitère son appel à la mobilisation des personnels par tout moyen

- Télécharger l’extrait du discours de B. Hamon prononcé le 9 décembre.

Retour en haut