Logo du site

Article publié le 15 juin 2012.

Déclaration du XXVIième congrès du SNACCRF-CGT : Se rassembler, agir ensemble, imposer le changement maintenant !

Après des années de politiques régressives dans le domaine de l’emploi, du pouvoir d’achat, des services publics, des conditions de vie au travail, les attentes des salariés sont grandes.

Ainsi, à la DGCCRF, la RGPP et la REATE ce sont :

- Plusieurs centaines d’emplois détruits !

- L’abandon de fait de missions, la casse du service public de contrôle de pleine compétence et de proximité ;

- Les attaques portées aux droits et garanties des personnels ;

- L’explosion des situations de souffrance au travail.

C’est à une véritable entreprise de démolition de notre administration
à laquelle nous sommes confrontés !

Il faut en finir !

C’est pourquoi, la CGT appelle les agents à se mobiliser.

Pour imposer immédiatement :

- L’arrêt de la RGPP et la sortie du dispositif de la REATE (DDI, Direccte)

- L’abandon des suppressions d’emplois

- L’arrêt du gel des traitements et la revalorisation significative des rémunérations

- Le respect des droits et garanties des personnels par une réelle gestion nationale

- L’abrogation de la loi dite de la mobilité (permettant le licenciement des fonctionnaires)

Au-delà de ces mesures immédiates, la CGT propose :

- De refonder une administration nationale publique d’État apte à exercer ses missions économiques de contrôle et de sanctions [notamment dans les dimensions concurrence, consommation, loyauté des pratiques et des transactions, sécurité des produits et des services], en charge du service public de protection des consommateurs et concourant au développement économique.

- D’opérer une structuration administrative liant Ministère des Finances, adminis-tration centrale, directions régionales, départementales, infra départementales autant que de besoin, s’appuyant sur notre réseau national de laboratoires en mesure de réaliser les analyses nécessaires.

- Une autre politique de l’emploi avec un plan pluriannuel de recrutement dans toutes les catégories et une requalification des emplois assurant un réel déroulement de carrière pour toutes et tous.

- Une gestion nationale assurant aux personnels leurs droits directionnels et ministériels : mutation, promotion, formation professionnelle, organisation du temps de travail, protection juridique, action sociale, protection sociale complémentaire, hygiène, sécurité, santé au travail…

Il n’y aura pas de changement sans l’intervention des personnels !

C’est pourquoi la CGT :

- Appelle les personnels de la DGCCRF à débattre et à s’emparer de ces propositions et revendications.

- Lance une campagne d’assemblées générales des personnels de la DGCCRF

- Propose aux organisations syndicales de la CCRF de construire ensemble un processus unitaire d’action

L’ACTION C’EST MAINTENANT !

Dijon le 14 juin 2012

Retour en haut