Logo du site

Article publié le 3 avril 2013.

CFDT - FO - Solidaires - CGT : Laboratoires SCL : Tous à Paris le 06 avril !!!

Après la réussite de la grève du 21 mars 2013, les organisations syndicales CFDT, SNPLFO, SOLIDAIRES et CGT, représentantes des personnels du SCL, appellent les agents à porter leurs propres revendications et celle de sortie de la DGCCRF de la RGPP / REATE lors du rassemblement national du 6 avril 2013 à Paris pour les raisons suivantes :

- Le devenir des laboratoires SCL est fortement lié à l’activité des agents de la DGCCRF maintenant répartis en DIRECCTE, DD(CS)PP.

- Les agents du SCL constatent que le nombre d’échantillons analysés est en baisse à la suite des suppressions d’effectifs massives à la DGCCRF. L’impact direct est la fermeture d’activités dans des laboratoires voir jusqu’à mettre en péril le maintien de certain site d’analyse parmi les 12 implantations actuelles.

- Pour détecter et identifier les marchandises fraudées, ils demandent que l’État se dote d’une capacité d’analyse et d’expertise suffisante et indépendante compte-tenu de la diversité de la vie économique et des besoins de contrôle.

- Ils soulignent que les laboratoires du SCL sont un outil indispensable à l’exercice des missions de la DGCCRF.

L’avenir des missions du SCL est corrélé à celui des missions de la DGDDI et de la DGCCRF.

Les annonces de stabilisation des effectifs et des moyens pour 2013 pour la DGCCRF ne doivent pas être un feu de paille.

Nous ne pouvons comprendre dans ce cadre les dernières annonces concernant l’avenir des laboratoires à l’horizon 2016 : diminution d’effectifs et de moyens. Le constat est partagé entre les représentants du personnels et la direction du SCL. Il n’a plus les moyens d’assurer ses missions. Par exemple, l’entretien et le renouvellement des matériels ne sont plus assurés depuis quatre ans : chaque année, il manque un tiers du budget ! Cette politique de réduction drastique fragilise l’existence et la pérennité des laboratoires du SCL.

En conséquence, ils demandent :

- Un arrêt de la baisse d’effectifs et un recrutement conséquent.

- Des moyens financiers suffisants pour l’entretien de leurs matériels.

- Le maintien de l’implantation des laboratoires SCL sur tout le territoire.

Le 6 avril prochain, rendez-vous à Paris à partir de 10 h 30 sur le Parvis de la gare Montparnasse où des stands seront installés pour montrer aux consommateurs et à la presse les missions de la DGCCRF et du SCL.

A partir de 13 h 30, la manifestation partira en direction du Ministère de la Fonction Publique où les représentants de l’intersyndicale seront reçus.

Ils sont solidaires de leurs collègues de la DGCCRF dans toutes leurs revendications et actions. Ils appellent leurs collègues des laboratoires SCL à se réunir en Assemblées Générales pour appuyer, amplifier et participer à cette journée d’actions.

Retour en haut