Logo du site

Article publié le 12 juillet 2017.

Réunion régionale Ile-de-France du 06 juillet 2017 : Motion des agents CGT-CCRF

Les agents syndiqués de la CGT-CCRF Île de France, rassemblés en réunion régionale le 06 juillet 2017 font le constat, à la CCRF et au SCL :

- d’une baisse d’effectifs continue qui s’accompagne d’une surcharge de travail pour les agents,

- de la mise en œuvre d’un encadrement par objectif chiffré individualisé inepte,

- du déni, parfois accompagné d’une dérision insultante, de la souffrance au travail éprouvée par les agents face aux organisations du travail défaillantes,

- de la poursuite du dévoiement des missions menant à la confusion entre missions de sécurité publique et de contrôle économique (Codaf, nuit debout, etc…)

- de l’absence de crédibilité du dispositif de transparence des contrôles d’hygiène dit « Alim’Confiance »

- du basculement d’une gestion nationale du personnel vers une gestion déconcentrée régionale, qui plus est opaque (cf. cap A IE du 27 juin 2017)

- d’une application restrictive et coordonnée, au niveau régional, des règles déjà peu satisfaisantes relatives au télétravail

- d’une volonté politique, malgré les multiples constats d’échecs, de maintenir coûte que coûte les directions interministérielles (DDPP, DIRECCTE),

- des dégâts occasionnés par l’application du PAI Macron (interdépartementalité, régionalisation, mutualisation, …),

Nous considérons les annonces gouvernementales et les préconisations de la Cour des comptes (liste non exhaustive) comme étant profondément régressives et dangereuses :

- Gel du point d’indice,

- Gel d’échelon - arrêt des avancements

- Non remplacement d’un départ à la retraite sur deux

- Augmentation d’1 % du temps de travail sans compensation salariale,

- Rétablissement du jour de carence,

- Suppression du supplément familial

- Suppression de l’indemnité de résidence,

- Suppression des majorations et indemnités outre-mer

- Suppression de la sur-rémunération du Temps Partiel

Il ne suffit donc pas au gouvernement de s’attaquer au code du travail des salariés du privé, il lui faut aussi s’attaquer à la Fonction Publique.

Trop, c’est trop ! Les syndiqués CGT appellent tous leurs collègues à participer aux HMI de rentrée et à participer massivement à la mobilisation du 12 septembre 2017

Retour en haut