Logo du site

Article publié le 12 mai 2020.

Conférence téléphonée du 11 mai 2020 dans le cadre du CHSCT des laboratoires du SCL

Cette audioconférence était présidée par M. PICART, Chef du SCL, et Mme DE BELLIS, Directrice RH du SCL. Mme ANDRE, Médecin de prévention, M. CRONOPOL, ISST et des représentants des organisations syndicales siégeant au CHSCT, CT des laboratoires et de la CCRF y participaient.

LE PLAN DE CONTINUITE D’ACTIVITE

L’UD souhaite qu’on informe les agents, dans la mesure du possible, que la reprise du travail ne sera pas systématique pour tous le 11 Mai. Certains ont manifesté leur déception à la non ouverture de leur domaine.

L’UD a souhaité préciser les choses concernant le concept de plan de reprise d’activité PRA. Il a été rappelé que le SCL a opté pour un document unique sous l’intitulé PCA mais qui englobe à la fois le plan de continuité d’activité et le plan de reprise d’activité (en incluant le mode progressif)

Le mode progressif permettra de revenir à une activité dite normale une fois que le plan d’action sera élaboré et validé pour chaque site du SCL. L’élaboration de ce plan d’action se fera selon les guides du ministère (établi lors du CHSCM) et qui serviront de cadre. Ainsi cinq items seront abordés et qui permettront de prendre chaque aspect de la vie en laboratoire en compte :

- l’organisation au travail et la communication
- l’aménagement et l’usage des locaux
- le nettoyage des surfaces (recyclage de l’air...)
- les transports
- l’hygiène

Ainsi, il est prévu une réunion le 14 Mai avec les RE et les RU de chaque site pour aborder ces items. A la suite de cette réunion, chaque responsable d’établissement mettra en place une concertation avec les représentants syndicaux locaux afin d’étoffer et/ou d’adapter le plan d’action à leur site.

Une fois cette trame établie elle sera examinée avec les organisations syndicales au sein du CHSCT des laboratoires, lors d’une conférence téléphonée la semaine prochaine certainement.

La CGT sera donc extrêmement vigilante sur ces plans de reprise dans chaque laboratoire.

ANALYSES COVID

Concernant ce projet de convention avec le milieu hospitalier bordelais, n’ayant pas obtenu toutes les informations aux points demandés par le SCL, l’UD ne signera pas la convention pour le moment. En attendant que les précisions soient apportées, le projet de convention reste en attente.

QUESTIONS RH

Le SCL dispose de dix mille masques actuellement. Une deuxième vague de commande est prévue, elle passera par le ministère de l’Intérieur. Il a été précisé que ces masques sont prévus pour le travail en laboratoire e tnon pas pour un usage dans les transports en commun.

La responsable RH a fait un point sur la situation des agents :

- Les agents qui ne sont pas en télétravail bénéficieront des ASA

- Les agents qui sont dans l’obligation de garder leurs enfants, bénéficient des ASA jusqu’au 2 Juin.

- Les agents souffrant de pathologies ou les agents fragiles doivent prendre contact avec le médecin de prévention de leur laboratoire pour évaluer leur cas et étudier la possibilité d’une reprise.

Concernant les mutations, le tableau définitif sera publié le 22 Juin 2020.
Mme De Bellis nous a assuré que les salaires et primes ne seront pas amputés. Elle a par contre précisé que les agents ne doivent pas utiliser leur carte APETIZ.

Les agents participant aux conférences téléphonées du.CHSCT pendant la crise du COVID 19 doivent transmettre à leur RE respectif les mails de Mme De Bellis qui vaut convocation afin de justifier de cette activité.

La prochaine conférence téléphonée aura lieu lundi ou mardi de la semaine prochaine.

Retour en haut