Logo du site

Article publié le 4 janvier 2016.

Nos revendications


- La fin du gel du point d’indice et l’ouverture de véritables négociations salariales

- Le traitement indiciaire minimum de la Fonction Publique égal au SMIC revendiqué par la CGT (1 700 € brut)

- L’intégration des régimes indemnitaires dans le traitement,

- La transparence dans le fonctionnement du régime indemnitaire, (y compris pour les cadres) basée sur des critères objectifs

- L’égalité de traitement à situation identique

- Un plan de qualification suffisant permettant le déblocage des carrières

- L’amplitude minimale de carrière de 1 à 2, garantie à tout agent individuellement, pour une carrière complète

- Une carrière linéaire avec 2 grades maximum par corps (passage automatique garanti dans le second grade, par ancienneté acquise dans le dernier échelon du premier grade.)

- Les réductions d’ancienneté d’échelon, dé-contingentés, doivent être le moyen de reconnaître le travail de l’agent et permettre de réduire la durée des échelons d’un tiers

- La création d’un véritable grade de débouché de la catégorie A par le biais d’IE, permettant un déroulement linéaire de carrière

- Le traitement des inégalités dues au reclassement de B en A, notamment pour ne pas faire subir une double sanction aux collègues qui ont connu un enjambement de carrière et de fait qui ne peuvent accéder à I.E

- La régularisation des enjambements créés lors du reclassement à l’emploi d’I.E.

- Pour les promotions :

  • La publication préalable d’une liste ferme et définitive des postes à pourvoir
  • La sélection des promus sur les critères suivants :
    • 1° ancienneté dans le grade sommital ;
    • 2° dossier de l’agent
  • L’établissement d’une liste complémentaire importante

Pour les postes d’encadrement, la publication régulière de l’ensemble des postes à pourvoir et des candidatures.

Retour en haut