Logo du site

Article publié le 25 janvier 2013.

UGFF - CGT : Dimanche 27 janvier 2013 : Manifestation nationale pour l’égalité !

Ce week-end, de nombreuses mobilisations, en faveur du projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples homosexuels, ont rassemblé des milliers de personnes dans de nombreuses villes de province. Ces rassemblements se sont déroulés avant la tenue du rassemblement national qui aura lieu à Paris ce dimanche 27 janvier, soit deux jours avant l’ouverture du débat au Parlement.

L’appel à manifester en province a été relayé par les syndicats (CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA,), par les associations de défense des Droits de l’Homme (Ligue des Droits de l’Homme, SOS Racisme, ...) et par des partis politiques.

La CGT, qui a toujours lutté contre toutes les formes d’exploitation, de domination, de discrimination et d’exclusion, appelle tous les salariés à participer aux différentes manifestations.

Pour rappel, les discriminations faites aux personnes LGBT (Lesbiennes, Gay, Bi et Trans) sont plus importantes au travail qu’ailleurs. Plus d’un quart des homosexuel-le-s qui ont dévoilé leur vie privée au travail a constaté une détérioration de leurs relations professionnelles après cette révélation.
Les fonctionnaires qui ne sont pas mariés n’accèdent pas aux mêmes droits que les autres, notamment concernant la pension de reversion et des congés liés à la situation familiale.

C’est inacceptable !

Même si la loi ne protège pas de tout, elle affirme une égalité des droits et une reconnaissance de citoyenneté des personnes LGBT. En ce sens, le projet de loi pour le mariage pour toutes et tous marque une avancée incontestable si l’on considère, à juste raison, que la citoyenneté est intimement liée à la démocratie.

Cette reconnaissance, qui est une avancée, fera, de fait, reculer l’homophobie et les discriminations.

Et cela n’est pas la première fois que les convictions des conservateurs religieux sont bousculées ainsi : rappelons-nous des débats houleux sur la contraception, l’avortement et le PACS.

Dans une démarche citoyenne, pour l’égalité des droits et pour la fin du diktat du conservatisme religieux ou pas, l’UGFF-CGT appelle à la mobilisation.

Retour en haut