Logo du site

Article publié le 4 juin 2012.

SORA 2 = NUL !

Les agents CCRF de la Sarthe dénoncent les conditions d’application de SORA2 dont ils ont constaté le fonctionnement très lourd, peu ergonomique et très stressant.

Ils ne notent aucun progrès par rapport à l’application antérieure et constatent au contraire qu’elle rajoute à la détérioration continue des conditions de travail des enquêteurs.

A titre d‘exemple, les suites données aux prélèvements sont bloquées, les rapports CPMM ne peuvent être rédigés…

Les remarques faites sur les carences du logiciel ne reçoivent aucune réponse des « responsables  ».

Une fois de plus l’administration impose aux agents une application informatique non sérieusement testée par les agents concernés.

Il y a quand même une innovation qui fonctionne bien : à l’ouverture du logiciel : tous les retards, l’ensemble des travaux en cours de l’agent s’affichent. Belle invention pour stresser encore plus les enquêteurs et belle illustration de la finalité de l’outil : aspirateur à bûchettes et aide au flicage par les multiples donneurs d’ordres !.

Nous voulons un véritable outil d’aide à l’enquête, conçu en concertation avec les agents, et respectant le sens du service public.

En attendant qu’on nous rende SORA 1 !. Tout archaïque qu’il soit il a au moins le mérite de fonctionner.

8 agents signataires

Retour en haut