Logo du site

Article publié le 27 octobre 2014.

Pétition intersyndicale des agents de la DDPP de Paris

Le personnel de la DDPP de Paris réuni en assemblée générale le 26 juillet constate que toutes les demandes exposées dans la motion intersyndicale du 22 juillet 2014 sont restées sans réponses :

- Aucun réexamen des mutations internes autoritaires et injustifiées

- Aucun engagement quant à la publication de fiches de postes avant tout mouvement

- Poursuite d’une gestion totalement irrespectueuse des personnels et de leurs élus.

- Détérioration continue du climat social, des relations humaines et des conditions de travail

La gravité de ces faits, porteurs d’insécurité permanente et de menaces latentes nuit gravement à l’activité du service et fait courir à l’ensemble des agents de lourds risques psychosociaux.

- Le personnel et les élus ont toujours admis qu’un directeur pouvait réorganiser sa direction pour rendre au public un service de meilleure qualité . Cependant, le principal critère d’efficacité d’une réorganisation est qu’elle soit expliquée, comprise, conduite de manière transparente et dans le respect des personnes et de leurs organisations professionnelles.

Aucun de ces critères n’a été respecté, à l’inverse, la hiérarchie parisienne a manifesté la plus grande désinvolture devant l’émotion des agents et les demandes de leurs organisations

En conséquence, le personnel mandate ses représentants pour porter l’ensemble des dysfonctionnements de la DDPP de Paris à la connaissance des autorités de tutelle : ministres, préfets, SGG, directions générales, inspecteur hygiène et sécurité notamment.

73 agents signataires

Retour en haut