Logo du site

Article publié le 7 juin 2012.

Pétition des agents de la DGCCRF de la Sarthe adressée à Mme la Directrice générale de la DGCCRF : NON aux objectifs chiffrés dans les TP !

Après sa brillante « démarche d’amélioration des comptes rendus régionaux » en début d’année le chef du pôle C de la DIRECCTE des Pays de la Loire revient à la charge en imposant aux agents des DDI des objectifs chiffrés de contrôles pour les tâches programmées ;
C’est une nouvelle agression contre les agents CCRF des DDI des Pays de la Loire qui nous contraint à exprimer une nouvelle fois notre indignation et notre refus d’accepter ces empiètements intolérables dans notre travail.

Nous rappelons les termes de notre motion contre la « démarche d’amélioration des comptes rendus régionaux  » et notamment : « L’encadrement du pôle C considère t-il la hiérarchie départementale comme incompétente et incapable d’évaluer correctement le travail de ses agents ?  ».

Cette initiative qui fait des Pays de la Loire une région « laboratoire  » est vécue comme une humiliation et comme une négation du professionnalisme des enquêteurs.

Pour des enquêteurs déjà démotivés, usés, abandonnés par la RGPP et la Réate, cette nouveauté n’est qu’une vision régressive du rôle des enquêteurs de terrain, considérés comme de simples exécutants, vision qui apparaît dans la logique et l’aboutissement d’une longue suite d’ingérences du pôle C dans la gestion des DDI .

Au lieu d’aider les enquêteurs à accomplir leurs tâches le chef du pôle C ajoute à leurs difficultés et ne tient aucun compte des observations qui lui sont faites tant par les agents que par l’encadrement des DDI.

Son activité acharnée de mouche du coche est intolérable .

Les agents sont des êtres humains et non du matériel à piloter.

Ce mode de gestion génère découragement et souffrance au travail. Il est incompatible avec nos missions de service public et d’intérêt général.

Nous refusons donc cette nouvelle initiative de flicage et de caporalisme. Nous vous demandons, Madame la Directrice générale, de bien vouloir intervenir auprès de l’intéressé afin qu’il adopte un mode de management plus respectueux des agents.

7 agents signataires

Retour en haut