Logo du site

Article publié le 12 avril 2013.

Note des représentants du personnel de la DDPP du Rhône à Mme la Directrice de la DDPP du Rhône

Copie Madame la Directrice Générale de la DGCCRF

Les décisions prises par la direction et transmises aux agents par l’intermédiaire de l’encadrement et par messages suscitent de vives protestations et incompréhensions parmi le personnel de la DDPP.

- L’appel à candidature pour renforcer le secrétariat – standard adressé aux seuls agents CCRF de catégorie B

- Les consignes adressées à quelques agents de catégorie B seulement, lors d’entretiens individuels, par le directeur adjoint annonçant la prise en charge des missions d’accueil, standard et enregistrement du courrier arrivé.

- Le courriel du 9 avril du directeur adjoint décidant de l’enregistrement du courrier par les enquêteurs CCRF à compter du 1er mai 2013.

- L’annonce dans ce même message de l’affectation exclusive au service PQA de l’agent de secrétariat dont l’arrivée est prévue pour le mois de septembre.

Une fois ces décisions prises, vous annoncez la tenue d’un CT exceptionnel le 23 avril sur ces sujets et l’organisation d’un groupe de travail pour "les rédacteurs de courriers ccrf" le 19 avril, dont l’objectif est de "définir ce qui pourrait être pris en charge désormais par ces rédacteurs"

Nous ne pouvons cautionner ce simulacre de concertation.

Nous vous demandons de reporter la tenue du CT après une remise à plat et une analyse réelle des fonctions de secrétariat.

Dans ce cadre nous vous demandons notamment de préciser :

- Le rôle de l’encadrement dans le dépouillement et l’enregistrement du courrier arrivé

- Les critères à partir desquels ont été sélectionnés les agents de catégorie B auxquels il a été demandé de contribuer aux fonctions d’accueil-standard, dépouillement du courrier et de la messagerie

- Les surcoûts que représentent l’accomplissement par des agents de catégories A et B de fonctions de secrétariat

Au moment même où le ministre de la consommation a réaffirmé son attachement à la présence accrue sur le terrain des enquêteurs, le personnel déplore la prise de décisions qui vont accroître un peu plus la sédentarisation d’une administration dont les missions s’exercent nécessairement sur le terrain.

Les représentants du personnel,

Retour en haut