Logo du site

Article publié le 5 juin 2018.

Motion des agents syndiqués et non syndiqués de la DDPP d’Indre et Loire : Passage en force !

A l’ordre du jour du CT de la DDPP37 convoqué le 30 mai 2018, le vote d’un nouveau Règlement Intérieur comportant de nombreuses modifications, entre autres :

- suppression des dispositions spécifiques d’autorisations d’absences prévues par les directions générales de rattachement,

- matraquage sur les consignes liées aux horaires des agents,

- réglementation, formalisation des différents moments de convivialité avec définition de chaque type d’« événement » et fixation stricte du temps accordé pour chacun.

La direction souhaite donc tout formaliser, encadrer, rigidifier, réglementer, jusqu’à l’absurde en infantilisant les agents.

Doit on comprendre que la direction voit derrière les dispositions du RI actuel une source naturelle d’abus ???

En conséquence, trois des 4 organisations syndicales siégeant ont boycotté ce CT, d’autant plus que ces modifications qui touchent sensiblement l’organisation et les conditions de travail des agents n’ont pas fait l’objet d’une mise à l’ordre du jour d’un précédent CHSCT.

En réponse à ce boycott, la direction a choisit de re convoquer un nouveau CT le lundi 4 juin 2018 à 9h, soit 3 jours ouvrés après.

Les agents syndiqués et non syndiqués réunis en HMI le 31 mai 2018 dénoncent la volonté affichée de bafouer le dialogue social.

Les méthodes de la direction sont risque de tension entre agents et générateur d’une ambiance délétère.

Compte tenu de ce climat, des agents de la structure ne participeront pas à «  la journée de travail délocalisée sous couvert de convivialité » organisée par la direction. Ils seront présents à leur poste de travail habituel.

Retour en haut