Logo du site

Article publié le 17 mars 2014.

Motion des Agents DGCCRF syndiqués et non-syndiqués du département de l’Allier (03)

Les agents DGCCRF de l’Allier

- Constatant que les propositions de la mission JEKHOWSKY-HOMOBONO sont sans aucun rapport avec les impératifs de réorganisation indispensables au rétablissement de la capacité d’action de notre administration, état de fait une nouvelle fois relevé par une instance faisant autorité, le Sénat dans son avis du 21 novembre 2013 ;

- Constatant que ces propositions ne visent qu’à gérer la pénurie de personnel, sous couvert d’un langage maintes fois entendu : « mutualisation, renforcement des coopérations, pilotage… » ;

- Constatant que ces « évolutions » prévues au PLAN D’ACTION, ne peuvent que nuire aux conditions de travail des agents (déplacements et risques physiques,…), et aux évolutions de leurs carrières (fiches de poste entraînant des freins aux mutations, et problématiques d’évaluations)

- Constatant que ces « évolutions » prévues au PLAN D’ACTION ne pourront être qu’inefficaces pour l’application de la future loi HAMON et que ce ne sont pas les 15 ETP supplémentaires annoncés en 2014 qui compenseront la baisse des 872 perdus entre 2007 et 2013 ;

- Constatant que malgré les résultats accablants qui se succèdent, l’échec de la REATE et les discours de nos ministres, aucune mesure ne vient pallier les effets dévastateurs de la mise en place des DDI et des DIRECCTE ;

Décident, dans le cadre du mouvement national, relayé par les Centrales syndicales :

- de restreindre les saisies dans le programme AGAT à un code unique : 499

- de limiter les saisies SORA à un code unique (hors prélèvement et PV)

- de participer, le cas échéant à toutes actions revendicatives, dont la grève du 20 mars 2014.

Ils poursuivront leur mobilisation dans les semaines à venir.

6 agents signataires, Yzeure

Retour en haut