Logo du site

Article publié le 18 décembre 2013.

Motion des agents DGCCRF de la DDPP de la Vienne - Rapport Jekhowsky/Homobono : INACCEPTABLE !

Face au mépris et à la provocation, exprimons notre colère !

L’ensemble des agents de la DGCCRF en poste à la DDPP de la Vienne :

- Ont pris connaissance des grandes lignes du rapport présenté par la Mission Jekhowsky/Homobono aux Ministres Pierre Moscovici et Benoît Hamon, dans le cadre de la décision n°34 du CIMAP du 17 juillet 2013.

Constatent que les propositions formulées ne répondent en rien :

- ni à leurs légitimes revendications, maintes fois réitérées : sortir la DGCCRF du dispositif RéATE et rétablir la chaîne de commandement,

- ni même aux objectifs assignés dans la lettre de mission des Ministres : réunifier la chaîne de commandement de la DGCCRF, pour la rendre compréhensible et lisible afin de restaurer la réactivité et l’identité professionnelle CCRF.

Tiennent à faire part de leur réaction : consternation, effarement, colère face à un mépris qui ne peut être ressenti que comme une véritable provocation.

Affirment que la mise en oeuvre de ces propositions ne fera qu’aggraver encore une situation devenue catastrophique, tant pour l’exercice de nos missions de service public de protection du consommateur que pour les agents, soumis à des risques psycho-sociaux intenses et prolongés : les agents doivent de toute urgence retrouver des perspectives professionnelles et personnelles à la hauteur de la dimension du service public dont ils ont la charge.

En conséquence, :

- Décident de mettre en applications les actions déjà mises en œuvre depuis le 4ème trimestre 2012 par leurs collègues des Landes :

- boycott des CT et CHSCT.

- Renseignement d’AGAT sur la base de l’unique code 499 (code d’action sédentaire).

- Renseignement de SORA 2 limité à un seul code action par établissement contrôlé pour chaque TN (hors prélèvements).

Appellent l’ensemble des agents DGCCRF à une mobilisation générale pour la reconstruction de la DGCCRF, en utilisant massivement des actions de boycott.

9 agents signataires

Retour en haut