Logo du site

Article publié le 1er mars 2021.

Motion des agents CCRF de la Sarthe et de la Mayenne.

Les agents signataires ci-dessous du service de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes, de la Sarthe et de la Mayenne

Madame La Directrice Générale de la CCRF, Mme Virginie BEAUMEUNIER
Copie à
Madame La Directrice de la DDPP de la Sarthe
Monsieur Le Directeur de la DDCSPP de la Mayenne

Concernés comme nos collègues d’OCCITANIE qui se sont exprimés par une motion du 26 janvier 2021, nous souhaitons vous interpeller à nouveau sur la mise en place de l’inter-départementalité dans les départements de la Sarthe et de la Mayenne.

Nous avons déjà eu l’occasion de vous témoigner notre opposition à cette mutualisation qui ne sert qu’à camoufler l’absence de recrutement dans notre administration.

Au premier anniversaire de cette mise en place, nous constatons de visu ce que nous avions dénoncé précédemment et que vous n’avez pas entendu ou pas voulu entendre, puisque lors d’un des derniers GT du CTPM, vous citiez encore la Sarthe et la Mayenne comme des exemples de réussite.

Pourtant, nous notons plusieurs défaillances qui témoignent du manque d’agents, dont celui d’encadrement, induisant l’impossibilité d’un travail efficace aussi par manque de temps et manque de disponibilité.

- Défaut d’organisation et de coordination entre les deux départements.
- Gestion au fil de l’eau due à l’insuffisance du nombre d’agents.
- Défaut de contrôle dans certains secteurs professionnels, non plus sur un seul mais dorénavant sur deux départements.
- Surcharge de travail.
- Défaut de communication et de dialogue collectif avec les agents.
- Gestion du travail individualisée sans concertation avec l’ensemble des agents.
- Allongement des temps de déplacements et réduction de facto des autres activités.
- Ralentissement dans la gestion des dossiers.
- Manque de reconnaissance des agents.
- Perte d’identité.

A cela se sont greffés les aléas de la pandémie, avec les contrôles additionnels, dont celui des « jauges » ou la gestion nationale catastrophique des « graines de sésame », et à un moment où les communautés de travail sont déstructurées, et où de grands bouleversements frappent notre administration (CHSCT, CAP, LDG, SGC, Gestion Préfectorale).

Une réunion « premier anniversaire » portant sur la mutualisation Sarthe-Mayenne en présence des chefs de service 53-72 et du Pôle C de la DIRECCTE, s’est déroulée le 2 février, dans les locaux de la DDPP de la Sarthe, au même étage que nos bureaux, réunion à laquelle la plèbe n’a pas été conviée, ni même saluée.

Le sentiment de rupture est profond.

Pour la plèbe, une réunion interdépartementale est prévue le 25 février prochain.
Nous vous informons que nous ne participerons pas à cette réunion :

En signe de protestation face à la dégradation de nos conditions de travail,
En signe de protestation face à la dégradation du service rendu au public ;
En réponse à la précédente réunion du 2 février qui est pour nous un signe de mépris à l’égard des agents ;

La solution ne passe pas par une inter-départementalité ad libitum. Elle passe par un recrutement massif d’agents.

Les 16 agents signataires.

11 agents de la DDPP-CCRF 72
5 agents de la DDCSPP-CCRF 53

Retour en haut