Logo du site

Article publié le 7 avril 2014.

Motion des agents CCRF de la DDPP du Rhône

C’est avec consternation que les agents CCRF de la DDPP de Lyon ont pris connaissance des mutations de contrôleurs prononcées par la CAP du 1er avril.

En effet,

- alors que l’effectif CCRF de la DDPP69 a été décimé sous l’effet de la RGPP et de la Réate depuis la scission avec la DIRECCTE,

- alors que l’effectif réel de la DDPP69 est déjà très largement en deçà de l’effectif cible, et notamment - 9,5 contrôleurs,

- alors que 3 agents de catégorie A vont quitter la DDPP69 dans les prochaines semaines, qu’un autre agent de catégorie A est en longue maladie depuis plus de 18 mois et en tout état de cause ne reprendra pas le service avant son départ à la retraite prévu pour fin 2014, aggravant encore le sous-effectif, qui sera alors de -23% (hors encadrement),

- alors que la direction ne dispose plus que de 28 agents effectivement sur le terrain,

Les agents CCRF de la DDPP69 apprennent qu’UN seul contrôleur sera muté à la DDPP en remplacement d’un agent de catégorie B lyonnais muté à la même date sur une autre résidence.

Dans le même temps un contrôleur est muté à la DIRECCTE Rhône-Alpes, ce qui va à l’encontre de la nécessité de prioriser l’opérationnel, priorité inlassablement réclamée par l’ensemble des agents CCRF depuis la mise en place de la Réate. Les effectifs de la DIRECCTE sont désormais supérieurs aux effectifs de la DDPP.

Aussi, nous vous demandons de pourvoir les trop nombreuses vacances de postes à la DDPP de Lyon, à l’occasion d’une part de la prochaine CAP d’inspecteur, et d’autre part de la liste des postes offerts aux promotions en cours de contrôleurs et d’inspecteurs.

36 agents signataires

Retour en haut