Logo du site

Article publié le 2 décembre 2015.

Les finances au coeur des enjeux environnementaux

Pour mettre les finances au service de toute la société », tel est le sens des orientations de la fédération des Finances CGT. Nous avons donc la volonté de mettre en œuvre un projet syndical qui participe de la construction d’un monde plus juste, plus solidaire, plus respectueux de l’humain et de son environnement.

Par sa diversité, notre champ professionnel peut contribuer à des propositions ambitieuses pour un nouveau modèle de développement, mettant le vivant au centre de nos préoccupations. Il devra être plus économe en ressources naturelles parce que le dérèglement climatique, les phénomènes météorologiques extrêmes et les millions de réfugiés climatiques sont d’ores et déjà un défi majeur.

A l’occasion d’une instance fédérale en juin 2015, un premier échange a permis d’aborder, à partir de nos missions fiscales, économiques et financières, de contrôles,... les politiques à mettre en œuvre pour répondre aux injustices sociales dues aux impacts du changement climatique qui frappe encore une fois les plus pauvres. Elles doivent aussi être effectives pour lutter contre le saccage de la biodiversité et contre les pollutions de toutes sortes .

Notre réflexion, nos propositions s’inscrivent dans la dynamique du mouvement syndical international, des orientations confédérales de la CGT de transformation sociale et de développement humain durable, mais aussi du nécessaire travail avec le milieu associatif.

La conférence des Nations Unies sur le climat, la COP 21, à Paris a pour objectif un accord applicable à tous les pays à partir de 2020 avec des engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) liés à des engagements financiers en faveur des pays en développement. Il s’agit bien d’une question syndicale qui implique une transition juste et le travail décent. Rendre compatibles nos modes de production et de consommation avec des ressources limitées et une autre répartition des richesses implique l’intervention urgente du monde du travail.

La brochure que la fédération des Finances publie aujourd’hui ne prétend pas à l’exhaustivité, mais elle a vocation à ouvrir le débat sur le champ des possibles. Certaines des propositions sont d’ailleurs construites en tenant compte des vécus professionnels et des revendications des agents dont certaines missions sont bien identifiées comme la « protection de l’environnement ». Malheureusement, le cadre budgétaire et financier actuel limite, voire rend impossible, l’effectivité de ces missions.

Place donc au débat syndical et citoyen qui ne sera pas clos à l’issue de la COP 21  !

- télécharger la brochure

Retour en haut