Logo du site

Article publié le 23 février 2012.

Communiqué des organisations syndicales CCRF Solidaires, CFDT et CGT : Le 29 février 2012 : Imposons d’autres choix en France et en Europe !

Face aux situations économiques et sociales qui se dégradent et avec le durcissement de l’austérité comme seule réponse de la part des dirigeants européens, la Confédération européenne des syndicats (CES) appelle à une journée d’action européenne le 29 février, à la veille du Conseil européen. Dans ce cadre, les organisations syndicales mobiliseront partout en France pour que le travail et la justice sociale soient au centre des priorités politiques.

Pour elles les mesures d’austérité ne sont pas la réponse à la crise, au contraire, elles produisent d’énormes dégâts sociaux. On ne peut pas continuer à imposer des mesures qui ne marchent pas, qui enfoncent les pays dans la crise et appauvrissent de plus en plus de salariés, chômeurs et retraités.

Ensemble, elles dénoncent l’aggravation du chômage, l’insuffisance du pouvoir d’achat des salariés, des privés d’emploi, des retraités, la mise en cause des systèmes de protection sociale obligatoire et complémentaire, l’amplification des attaques contre les services publics et les politiques publiques.

Dans le même temps, elles s’opposent aux politiques fiscales mises en œuvre par les pouvoirs publics et condamnent plus particulièrement l’augmentation de la taxe sur la valeur ajoutée dite « TVA Sociale » qui va encore aggraver les inégalités au sein de la société française.

Aux Finances et à la CCRF, les choix opérés par les ministres de BERCY génèrent :

− Une casse sans précédent des missions,
− Des milliers de suppressions d’emplois,
− Un gel inacceptable des rémunérations,
− Une insuffisance des moyens budgétaires alloués aux politiques de l’action sociale, de l’hygiène, de la sécurité et des conditions de travail,
− Une mise en cause des droits et des garanties collectives des personnels...

Les organisations syndicales CCRF Solidaires, CFDT et CGT entendent agir ensemble pour imposer d’autres politiques à Bercy et à la DGCCRF

Dans le même temps, Les organisations syndicales CCRF Solidaires, CFDT et CGT s’opposent au projet de traité européen dont les objectifs essentiels consistent à condamner les peuples européens à l’austérité à vie, imposer une baisse des rémunérations, démanteler les garanties collectives, affaiblir les systèmes de protection sociale et privatiser les services publics.

Dans un tel contexte en France comme en Europe, les organisations syndicales CCRF Solidaires, CFDT et CGT considèrent qu’il y a besoin que les agents de la CCRF agissent pour imposer d’autres politiques en matière de missions, d’effectifs, de salaires et de droits et garanties collectives, notamment par des rassemblements et manifestations interprofessionnelles, sans exclure aucune forme d’actions.

C’est pourquoi les organisations syndicales CCRF Solidaires, CFDT et CGT appellent les agents des Finances à se rassembler et à agir le 29 février 2012.

Pour imposer d’autres choix en France,

Pour une Europe sociale fondée sur la solidarité, la justice et la cohésion sociale,

Pour l’emploi, l’augmentation du pouvoir d’achat,
des services publics de qualité et un véritable droit à la protection sociale,

Mobilisons nous pour faire du 29 février 2012 une puissante journée d’action Européenne

Retour en haut