Logo du site

Article publié le 19 mai 2014.

CGT - CFDT - Solidaires : motions des agents PACA

La DIRECCTE PACA organise un séminaire rassemblant tous les agents de la CCRF exerçant en région PACA le mardi 20 mai à la préfecture de Région autour de la loi « Hamon », loi impactant fortement l’exercice des missions des agents.

Avant que le programme ne soit finalisé, il était acté que la matinée était réservée à notre DG(ère) pour une présentation générale de la loi.

Se pose déjà la question de l’initiative de ce séminaire ? D’autant que la DG(ère) semble faire un nouveau Tour de France : après Marseille le 20 mai, c’est à Rennes qu’elle est attendue le 23 mai, et les agents de Rhône-Alpes sont « convoqués » à Massy l’Etoile le 20 juin.

Dans un contexte d’économies visant à réduire le déficit public (impactant directement les fonctionnaires via le gel du point d’indice), le doublon de ces séminaires avec les FNSR annoncées par la NS 2014-76 pose la question de la bonne utilisation des deniers publics !

Les agents CCRF de la DIRECCTE PACA et de la DDPP des Bouches-du-Rhône réunis en AG le 12-05-2014, les agents des départements des Alpes Maritimes et du Var consultés sont néanmoins impatients de pouvoir rencontrer leur DG(ère) : ils ne peuvent qu’y voir une nécessité impérieuse pour leur hôte d’apporter enfin les réponses aux questions qu’ils se posent :

- des agents ont été invités, plus que fermement, à venir assister à ce séminaire : ceci fait malheureusement écho à d’autres pressions exercées récemment sur certains agents. Quid du respect de la liberté de chacun et de l’action syndicale ?

- le Premier ministre a annoncé la poursuite de la baisse des effectifs des ministères et des agences de l’état : à quoi sert-il d’avoir plus de moyens d’enquête et des sanctions accrues s’il n’y a pas les effectifs pour les mettre en œuvre ?
A ce sujet, quid des effectifs en terme de nombre ? Quid de la reconstruction de la chaine de commandement ? Quel est le contenu du décret en CE devant modifier le décret des DIRECCTE ?

- le 20 mars 2014, les agents CCRF se sont massivement mobilisés. En réponse, devant les représentants de l’intersyndicale CCRF, le ministre Pierre Moscovici s’était engagé, avec Benoît HAMON, à proposer un nouveau scénario au Premier ministre. Les résultats de cette démarche ne nous sont pas connus. Faute de temps, les ministres sur le départ ont-ils transmis cet engagement à leurs successeurs ?

Retour en haut